En savoir plus sur la photographie et l'image de Soi

Un appareil photo est un filtre, un petit bout de lorgnette qui agit comme un bouclier protégeant autant le photographe que la personne photographiée. 

Lorsque l'on est mal, en dépression, utiliser un appareil photo permet de se reconnecter à la réalité du monde tout en s'en protégeant.

A travers l'appareil, on voit, revoit, met en évidence, révèle, des détails de notre environnement à travers un prisme et des lentilles.

Cela est bénéfique car l'attention est focalisée sur un détail qui agit comme un point d'ancrage dans la réalité.

L'appareil photo et ses différentes focales permet de se concentrer sur un détail ou de revenir vers une vision plus large, d'élargir notre perception, notre angle de vue. C'est un retour progressif vers la réalité du monde.

Le fait d'observer le monde qui nous entoure à travers l'objectif préserve également notre bulle de protection.

 

Les effets bénéfiques de la pratique photographique sur les crises d'angoisse ont été démontrés et à ce titre, on peut parfois parler d'effets thérapeutiques. 

 

La photographie est tout aussi bénéfique lorsque l'on est face à l'objectif.

Nous ne sommes pas objectifs vis à vis de nous-mêmes. Bien trop souvent, nous dressons un autoportrait sévère et subjectif, fruit de notre parcours de vie, de nos épreuves, de nos peurs et de nos épreuves passées. 

Nos mécanismes de défenses nous empêchent d'avoir une image bienveillante de nous-même et il s'avère que le regard extérieur est souvent plus indulgent que notre propre regard. 

Habitués à cette subjectivité, même face au miroir, il se peut que le reflet que nous voyons soit déformé par rapport à la réalité. 

Poser devant un objectif peut permettre de découvrir une image différente de nous-même. Un appareil photographique capture l'image telle qu'il la voit. Il ne ment pas.

Le photographe, lui, oriente l'appareil photographique, afin de révéler la réalité telle qu'il la voit. 

L'outil photographique, s'il est bien utilisé, permet alors de découvrir un autre regard sur nous-même, celui du photographe. Ce regard n'est certes pas totalement objectif, mais il est différent du vôtre. Lorsque ce regard est bienveillant, respectueux, et aimant, il est une aide réelle dans le cadre d'un travail sur Soi. 

Ici aussi, le filtre de l'appareil photo est d'une grande aide.

Il représente une barrière de protection entre vous et le photographe, et préserve votre espace, votre bulle. Le fait d'utiliser des focales assez longue garantit également une distance physique entre le modèle et le photographe.

Poser permet de se dévoiler sans être confronté directement à son image, contrairement au miroir. Car nous sommes tous uniques, la photographie permet de rester à l'écoute, de faire un travail sur Soi sans se faire violence.

 

On peut alors se montrer sous son vrai jour et découvrir cette image lorsque nous y sommes prêts. Seul(e), entouré(e) d'amis, de proches, ou même accompagné d'un thérapeute, ce que je vous conseille si vous en éprouvez le besoin.


LE TRAVAIL SUR L’IMAGE DE SOI PAR LA PHOTOGRAPHIE NE DOIT PAS SE SUBSTITUER A UN TRAITEMENT MEDICAL ET OU PSYCHOLOGIQUE.

 

LES SEANCES « IMAGE DE SOI » QUE JE PROPOSE NE CONSTITUENT EN AUCUN CAS UN SOIN OU UNE THERAPIE, MAIS PEUVENT AU CONTRAIRE ETRE COMPLEMENTAIRES D’UNE THERAPIE. JE VOUS INVITE A EN PARLER AVEC VOTRE PSYCHOLOGUE OU MEDECIN AVANT DE REALISER LA SEANCE.

 

 

EN AUCUN CAS VOUS NE DEVEZ INTERROMPRE UNE THERAPIE EN COURS OU RENONCER A UNE CONSULTATION AVEC VOTRE THERAPEUTE.